SA CARRIÈRE PROFESSIONNELLE


Ses attributions sont de trois ordres :
- Mission de contact avec les autres holdings belges comme la Société Générale de Belgique, la Cobepa, le groupe
Solvay-Boël-Janssen, ...
- Participation aux réunions internes, conseils d'administration et assemblées générales de Cofinindus et Brufina (avec suivi des dossiers des filiales, rapports, analyse des bilans financiers, etc. ...)
- Attaché direct au Comte de Launoit, Président.

En 1965, il est nommé administrateur de la Compagnie Luxembourgeoise de Télédiffusion, maison mère du Groupe RTL.

En mai 1968, Baudouin du Chastel accède aux fonctions d'administrateur-délégué de Brufina. Il doit désormais s'occuper de tout le côté financier et de l'administration, avec responsabilité complète de gestion.

C'est dans le cadre de ces attributions que Baudouin du Chastel va réorganiser, de 1968 à 1972, les relations entre Brufina et la Banque de Bruxelles. Pour arriver à ce résultat, il est nommé administrateur de cette dernière, en juin 1970.

Enfin, soucieux de dynamiser la trésorerie de son groupe, il procède à des «' élagages » salutaires et appréciés d'entreprises en déficit, qui sont fermées ou vendues. C'est ainsi que M.P.G. (Marbres, Pierres et Granits), Surchiste, Sofilaine, le Grand Bazar de Liège, jugés non compétitifs, seront liquidés avec, comme conséquence bénéfique, un accroissement sensible de la trésorerie et un renouveau de dynamisme des cadres.

1970 marque un nouveau tournant dans la carrière de Baudouin du Chastel. Cette année-là, d'autres mandats dans plusieurs filiales du groupe lui sont confiés :


précédent 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 suivant

SA FAMILLE    |     SES ÉTUDES    |     SON SERVICE    |     SA CARRIÈRE    |     L'HOMME    |     CONTACT    |     SOURCES